UE Boom 2 l’enceinte nomade

Disponible depuis maintenant plusieurs années, l’UE Boom restait jusqu’à aujourd’hui une de nos enceintes Bluetooth favorites, si ce n’est notre produit préféré. Si vous hésitez entre une enceinte nomade et une barre de son haut de gamme, lisez cet article avec attention.

Souvent disponible aux alentours des 150€, la première version de la meilleure enceinte portable d’Ultimate Ears nous avait séduit grâce à un design atypique lui permettant de se positionner verticalement ou horizontalement, une excellente autonomie et des performances sonores toutes aussi bonnes malgré sa taille compacte. Depuis, la marque continue de surfer sur le succès de son modèle phare en proposant une version XL baptisée UE MegaBoom, mais aussi des versions plus compactes comme l’UE Roll que nous testions récemment.

Aujourd’hui, la marque revient sur le devant de la scène avec la toute nouvelle UE Boom 2. Attendue depuis longtemps, cette seconde génération s’annonce toujours aussi puissante mais cette fois-ci encore plus résistante et surtout complètement étanche. Cerise sur le gâteau, la portée de son mode sans-fil se voit améliorée et des commandes gestuelles sont maintenant ajoutées, permettant de mettre facilement la musique en pause ou passer à la suivante.

Disponible depuis peu pour environ 200€ (un tarif similaire à la Boom lors de sa sortie), est-elle à la hauteur de nos espérances, mais surtout du marché actuel de plus en plus concurrentiel ? Réponse dans la suite avec notre essai complet et imagé.

Unboxing

Comme sur le précédent modèle, la nouvelle UE Boom 2 est proposée dans une boite cylindrique en plastique noir, réouverture d’une couverture présentant sur sa face avant l’enceinte dans le coloris sélectionné (noir/gris dans notre cas) et sur sa face arrière les principales fonctionnalités. On retrouve notamment un son à 360°, une certification IPX7 (étanche jusqu’à 1 mètre), une autonomie d’environ 15 heures et une portée du signal Bluetooth pouvant atteindre une trentaine de mètres.

Une fois la couverture retirée, le cylindre peut s’ouvrir en deux parties. Sur la droite, on retrouve l’enceinte en elle-même, alors que la partie gauche présente les différents accessoires logés sous un cache. Au programme, un câble USB/Micro-USB pour recharger la batterie, accompagnée par deux adaptateurs secteur. Un livret de garantie vient conclure le tout. On notera l’absence d’un câble 3.5mm pour venir connecter ses appareils filaires. Egalement, aucun manuel d’utilisation n’est présent, mais l’on pourra retrouver toutes les informations nécessaires depuis l’application mobile.

Design & Ergonomie

La Boom 2 reprend pratiquement traits pour traits les courbes de la première génération, avec toujours une enceinte de forme cylindrique aux dimensions relativement compactes. Au programme, on retrouve donc un produit facilement transportable à la main ou dans un sac avec un diamètre d’environ 67mm pour une hauteur de 180mm et un poids avoisinant les 550g.

La construction aussi semble à première vue identique à ce qui était proposé sur la première UE Boom, avec toujours une large bande en caoutchouc « Soft Touch » traversant l’enceinte sur sa longueur et se prolongeant sur les bases supérieures et inférieures.

Sur le reste de l’enceinte nomade, on retrouve ce fameux tissu maillé protégeant la grille métallique des haut-parleurs. Cette dernière a cependant été revue et offre maintenant à l’UE Boom 2 une certification IPX7. En pratique, l’enceinte est désormais plus robuste mais surtout complètement étanche, là où la précédente génération ne faisait qu’être protégée des éclaboussures. En clair, comme avec la récente UE Roll, la Boom 2 pourra vous accompagner partout, que ce soit à la plage, à la piscine ou en randonnée sans craindre quoi que ce soit.

On retrouve toujours les deux très larges boutons « + » et « – » sur la bande en caoutchouc, permettant de facilement modifier le volume sonore. Impossible cependant de passer d’une piste à l’autre en maintenant la pression sur ces derniers par exemple, ce qui est plutôt dommage car de nombreux concurrents proposent ce type de fonctionnalité.

La Boom 2 dispose cependant d’une nouvelle fonctionnalité, permettant de mettre la musique en pause ou de passer à la piste suivante. Plutôt que d’utiliser des boutons classiques, il suffit de venir tapoter une fois sur le haut de l’enceinte pour stopper votre titre, ou deux fois pour passer au suivant. On pourrait imaginer qu’en tapant trois fois on puisse revenir à la musique précédente, mais non. Si l’idée se montre plutôt bonne en théorie, la pratique est un peu différente. Pour fonctionner, il est nécessaire de tenir l’enceinte nomade à la verticale, sans quoi on se retrouve à taper bêtement sur l’enceinte sans actionner la moindre commande. Une idée à travailler, donc.

Sur la base de l’enceinte, on retrouve comme sur la première version une bague permettant d’accrocher la Boom 2 à une lanière (non incluse) ou encore de visser cette dernière sur un trépied. Dessous, un cache peut être relevé et laisse apparaître la connectique du produit. On retrouve une entrée mini-jack 3.5mm et un port micro-USB pour la recharge. Notez qu’à la différence d’une JBL Charge 2 par exemple, il n’est pas possible de recharger un Smartphone depuis l’enceinte.

Sur la face opposée, on retrouve un bouton Power relativement discret, accompagné d’un deux LEDs blanches permettant de suivre l’état de la batterie ou de l’appairage Bluetooth. Ces signaux lumineux sont également accompagnés par des bips et alertes vocales, indiquant notamment la mise en route de l’enceinte, la connexion avec un appareil Bluetooth, une faible autonomie ou encore le volume min/max.

Dernier point concernant le look, si celui-ci est très proche de la première version, les coloris sont cependant différents. La Boom 2 est disponible dans plusieurs tons bicolores noirs, blancs, gris, rouges ou encore orange/violet et vert/bleu. Dans l’ensemble, on reste toujours aussi emballé par son design, robuste, soigné et parfaitement adapté à la vie nomade.

Fonctionnalités & Application Mobile

Pour connecter la Boom 2, rien de plus simple. Il suffit de lancer celle-ci et de se rendre dans les paramètres Bluetooth de son Smartphone pour la voir apparaître en quelques secondes. Pour les possesseurs d’appareils Android, l’enceinte dispose d’une puce NFC permettant une connexion encore plus rapide simplement en positionnant le téléphone sur celle-ci.

Toujours concernant le Bluetooth, la portée se voit améliorée par rapport à la première version et il est maintenant possible de s’éloigner de l’enceinte jusqu’à environ une trentaine de mètres, de quoi se déplacer librement dans un appartement ou en extérieur sans risquer de perdre le signal. L’enceinte peut mémoriser jusqu’à 8 appareils Bluetooth, et se connecter à 2 appareils simultanément (pratique pour connecter sa tablette et son smartphone par exemple).

Lors de la première connexion, un pop-up se lance automatiquement sur le Smartphone (du mois sur iOS) indiquant que l’application UE Boom n’est pas installée. Gratuite, cette dernière permet de gérer certaines options de l’enceinte mais surtout de connecter simultanément deux produits Ultimate Ears (Boom, Boom 2, MegaBoom ou Roll) afin de doubler la puissance sonore, ou obtenir un vrai son stéréo (seulement en connectant deux Boom 2).

Toujours depuis l’application, il est possible d’allumer ou d’éteindre l’enceinte à distance (plutôt cool), mais aussi de régler son égaliseur. Plusieurs choix sont proposés par défaut (standard, amplifications des graves, environnement exigus ou voix), mais on peut aussi personnaliser celui-ci. Comme sur les autres produits de la marque, l’enceinte peut également être utilisée comme une alarme (ou un réveil) et un menu permet d’accéder facilement à un manuel d’utilisation complet et imagé.

Dernier point concernant l’application, elle peut être utilisée pour mettre à jour le firmware de la Boom 2, ce qui laisse présager l’ajout de fonctionnalités supplémentaire dans les mois à venir (une option pour revenir à la piste précédente peut-être ?).

Notez également qu’un microphone est toujours présent au sein de l’enceinte sans-fil d’Ultimate Ears, permettant d’utiliser cette dernière comme un véritable kit mains-libres. Aucun signe extérieur ne présente celui-ci, mais il est bel et bien intégré. La qualité est plutôt correcte à condition bien évidemment de ne pas trop s’éloigner de l’appareil.

Performances sonores

La qualité audio de la première Boom était déjà très bonne pour sa taille, participant activement au succès du produit. Pour cette seconde génération, UE annonce un son encore plus puissant, avec des haut-parleurs retravaillés permettant d’augmenter encore un peu plus le volume sonore.

En pratique, les performances de la nouvelle Boom 2 sont effectivement encore meilleures, avec un son qui semble un peu plus chaleureux et encore plus homogènes. En la comparant à d’autres enceintes concurrentes, comme la Charge 2 et la Flip 3 de JBL, la Boom 2 offre une puissante supérieure, mais son prix l’est également. Selon votre budget est un peu serré, on ne pourra que vous conseiller de vous orienter vers la JBL Flip 3, tout aussi robuste et fonctionnelle.

L’avantage principal de la Boom 2 réside dans son son à 360° lui permettant de réellement exceller en extérieur. Même à plus d’une dizaine de mètres de l’enceinte, la musique reste parfaitement audible peu importe que l’on soit face à l’enceinte ou derrière celle-ci.

Face à la Bose SoundLink Mini II, une des meilleures enceintes Bluetooth actuelles, la Boom 2 souffre de basses légèrement en retrait et d’une immersion un peu moins réaliste. Pour autant, le produit de Bose propose un design solide mais clairement moins adapté à l’extérieur.

Dans l’ensemble, les performances restent assez proches de celles de la première version (outre la puissance) et le son reste très clair et détaillé. Après des dizaines d’enceintes testées, on reste toujours surpris par les performances proposées par de si petits appareils.

Autonomie

UE annonce environ 15 heures d’autonomie pour sa nouvelle enceinte. Un chiffre dans la moyenne de ce qui est proposé par de nombreux concurrents, même si des produits comme la Fugoo Style atteignent plus d’une trentaine d’heures aujourd’hui.

En pratique, nos tests ont démontré une autonomie approchant celle annoncée, avec un peu plus de 14 heures d’écoute à volume soutenu. Lors d’un second essai à faible volume, l’enceinte disposait encore de la moitié de son autonomie après une dizaine d’heures. Des résultats très corrects qui devraient permettre d’utiliser l’enceinte pendant une journée complète en extérieur sans problème.

Conclusion

Sans forcément révolutionner le marché, cette nouvelle UE Boom 2 est une bonne mise à jour d’une première version déjà excellente. Plus robuste, et surtout étanche, elle se montre encore plus adaptée pour une utilisation en extérieur. L’ajout des commandes gestuelles est intéressant mais reste moins pratique que de réels boutons à notre goût. Les performances sont toujours excellentes, aussi bien que ce soit au niveau de la portée et de l’autonomie, que de la qualité audio.

Reste maintenant la question du prix, car proposée aux alentours des 200€, l’UE Boom 2 reste relativement chère, notamment face à des produits comme la JBL Flip 3 ou l’UE Roll. Si la première version est suffisante robuste pour vous, elle reste un excellent choix et devrait surtout être disponible à des tarifs de plus en plus avantageux.

Le meilleur BabyCook 2016 pour préparer les repas

Les babycooks sont un excellent outil à ajouter à la liste des indispensables pour les nouveaux parents. Disponible depuis le début des années 1990 en europe, les babycook ont sauvé le temps et l’énergie de millions de parents en préparant des purées fraiches. Et le système sont devenus de plus en plus sophistiqués au fil des années, avec une meilleure fiabilité, des moteurs plus puissants et des plastiques sans BPA.

Des carottes ? Des patates douces ? allez-y ! Un dessert amusant et sain comme une purée de banane-myrtilles ? Pas de problème. Une fois que vous avez dans vos mains un babycook vous allez inventer des recettes comme un chef ! Et votre bébé va vous aimer pour ça.

Donc qu’est ce que vous devez regarder quand vous voulez acheter un babycook ? Ci-dessous vous trouverez les meilleures considérations. Toutes sont pondérées en fonction du cout relatif :

Cuisson et préparation en même temps : les babycooks originaux ont été connus pour la préparation des aliments, ils ont été fabriqués avec des couleurs mignonnes pour amuser les nouveaux parents. Avec ces vieux système vous deviez cuire les aliments séparément puis faire la purée dans le babycook. Cette méthode faisait le travail mais c’était long. Plus de couverts sales, plus d’opérations manuelles et moins de temps avec votre bébé. Les nouveaux systèmes que nous recommandons sont réalisent la préparation et la cuisson. Mettez les fruits et/ou les légumes, ajoutez de l’eau et le système va cuire le tout en pressant sur un bouton. Vous n’êtes pas dans les parages une fois l’opération terminée ? Pas d’inquétude, revenez plus tard pour écraser les aliments d’une nouvelle pression sur un bouton. Deux boutons plus tard et vous avez une purée fraiche digne d’un chef pour votre bambin. Peut être une purée de légumes sains pour le diner, peut être un dessert de fruits écrasés ? Vous êtes le chef maintenant, plus besoin de s’inquiéter.

Facilité d’utilisation : C’est le facteur qui sépare les bons et les mauvais babycooks. Moins il y a d’étapes et mieux c’est. Certains systèmes font cela très bien alors que d’autres non. Si vous avez besoin d’un scientifique pour vous aider à comprendre le manuel d’utilisation, c’est un produit mal conçu. Notre recommandation sont très simples d’utilisation.

Fiabilité : Comme les autres outils ordinaires pour faire la cuisine, il y a des défauts courants de moteurs fumants, de plastiques fondus, de lames tordues, de clips cassés et autres. Certains modèles ont plus de problèmes alors que d’autres sont très robustes. Notre recommandation a un historique de fiabilités et de satisfaction des utilisateurs.

Efficacité :  Si vous êtes prêtes à dépenser plus de 100€ sur un bon babycook, vous voulez de la rapidité et de l’efficacité. Vous ne voulez pas avoir à vérifier si la nourriture est bien mixée. Des moteurs faibles et lents, des lames mal conçues peuvent contribuer à détériorer le produit. Vous voulez une cuisson rapide, un moteur puissant et des lames acérées. Vous voulez également un bol suffisamment large pour pouvoir mettre toute la nourriture pour plusieurs repas. Evitez les modèles avec moins de 3 tasses sinon vous passerez trop de temps à la vaisselle, à peler, écraser pour un seul repas. Notre recommandation démontre une efficacité élevée tant pour la cuisson que la préparation.

Sécurité : Les premiers babycooks étaient fait de plastique et le récipient contenait du BPA et des phtalates qui devaient se transférer à la nourritures. Ces produits chimiques ont été la cause de nombreux problèmes de santé et de développement. Les modèles récents de grandes marques ne contiennent plus ces produits chimiques, ce qui les rends plus surs pour votre petit bébé.

Voilà le meilleur babycook de 2016 : BEABA Babycook Pro

Le BEABA Babycook Pro est connu pour sa fiabilité, sa facilité d’utilisation, sa sécurité et son efficacité. C’est le meilleur babycook sur le marché (bien que plus connu aux USA qu’en europe) et pour de bonnes raisons. Même s’il est un peu plus cher que d’autres options, je pense qu’il vaut le cout supplémentaire. Le BEABA est joli et fonctionne à merveille. Il a une capacité supérieure à 1L ce ui permet de mettre toute la nourriture en une seule fois. Vous pouvez utiliser une seule main, tenir votre bébé avec l’autre bras et préparer son repas sans difficulté. Le réservoir d’eau sur le coté (pour la cuisson vapeur) est en acier inox plutot qu’en plastique, de même toutes les surfaces en contact avec la nourriture sont sans BPA ni phtalates. Les utilisateurs disent qu’il est facile à nettoyer, facile à utiliser et très robuste. Si vous avez un problème, le service client est génial.

poussette bébé

Quels sont les critères importants pour choisir une poussette pour jumeaux ?

Vous avez des jumeaux et vous avez des difficultés à trouver une poussette qui leur convienne ?

Nous vous accordons les meilleurs conseils pour l’achat de cet équipement incontournable qui servira à vos jumeaux depuis leur naissance jusqu’à un certain âge. Puisque qu’il vous accompagnera dans tous vos déplacements et que vous en userez durant une période assez longue, il importe de bien choisir un modèle qui puisse se conformer entièrement à vos besoins et à toutes les circonstances dans lesquelles elle sera utilisée. Nous consacrons à cet article le soin de vous guider dans votre achat de poussette pour jumeaux en citant les critères importants pour en choisir une.

Le choix d’une poussette lorsque celle-ci est réservée aux jumeaux n’est certes pas une tâche facile. Ceci dit, il en existe bien des modèles doubles qui sont spécialement conçus pour vos bambins et qui répondent parfaitement à vos exigences de confort, de sécurité et de praticité. Pour cela, nous revenons sur les critères à prendre en compte pour acheter un modèle à votre guise. Vous jugerez en fonction des paramètres suivants l’importance des alternatives proposées.

Une poussette selon l’âge de vos jumeaux

Bien entendu, l’âge est toujours une condition majeure pour l’acquisition de toute poussette qu’elle soit ou non dédiée à des jumeaux ou non. Si ces derniers sont âgés de moins de six mois, vous avez le choix entre les combinaisons identiques ou différentes. Pour les bébés âgés de plus de six mois, la poussette 1er âge avec deux hamacs ou le modèle canne double sont appropriés.

Mais aussi selon votre mode de vie

Là encore, les modèles diffèrent selon le lieu où vous habitez. Si vous vivez en ville, les poussettes citadines à quatre roues figurent dans les meilleurs choix susceptibles de vous intéresser. Les poussettes tout-terrain à trois roues sont plutôt conçus pour les familles de la campagne dont les conditions d’utilisation sont nettement plus exigeantes en raison des irrégularités des infrastructures routières.

Une poussette confortable pour des jumeaux

Vos bébés sont supposés restés plusieurs heures allongés ou assis dans leur poussette. Il est donc important de revoir le confort des sièges pour qu’il s’y sentent totalement à l’aise. Les jumeaux doivent tous deux profiter d’une assise douce, confortable, inclinable et stable durant toute la promenade. En outre, une bonne poussette doit être équipée de repose-pieds et d’une ombrelle qui peut suffisamment protéger des rayons du soleil.

Une poussette adaptée à votre mode de transport

Vous achetez une poussette évidemment pour faciliter le transport de votre bébé. Sachez qu’une poussette double vous procurera les mêmes privilèges lors de vos déplacements en voiture ou par les moyens de transport en commun grâce aux modèles pratiques et confortables mis à votre disposition. Les poussettes à nacelle et à coque sont dans ce cas vos meilleurs alliés.

Selon le confort de conduite

Une poussette jumeaux est effectivement plus volumineuse et donc plus lourde qu’un modèle classique. Mais il s’avère qu’un équipement léger est meilleur car beaucoup plus agréable à conduire. Par ailleurs, l’efficacité de la conduite doit tenir compte de la maniabilité et des réglages du guidon en hauteur ainsi que les possibilités de pivotement des deux roues de la poussette.

Vous avez pu constater grâce à cet article l’importance de bien distinguer une bonne poussette en énumérant tous les critères de choix lors de l’achat. Les modèles sont certes très nombreux et évolutifs mais il convient defaire un bon choix en s’appuyant sur les données précitées pour trouver la meilleure poussette pour jumeaux. Pour plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas de poser vos questions en commentaires.

Enfin pour terminer, tâchez à prendre les précautions nécessaires pour optimiser l’usage de votre équipement. Vérifiez régulièrement le mécanisme en partant des suspensions, des freins et les roues. Veillez de même à réviser les dispositifs de sécurité pour éviter aux bébés de faire des chutes. Enfin, revoyez tous les accessoires essentiels à la protection et vérifiez le niveau de confort.

Autres articles pour votre bébé :

babyphone vidéo

Le meilleur babyphone vidéo pour garder mon bébé en sécurité

Nous voilà de retour à la maison, mon bébé et moi. Tout de suite une question s’impose. Comment vais je pouvoir surveiller ce petit bout de chou alors que la maison est grande et que je ne serai pas toujours dans la même pièce que lui ?

Vous vous posez aussi cette question ?

Ne commençons pas à angoisser mais réfléchissons !

Et si un babyphone vidéo m’aidait à garder mon bébé en sécurité ? Une idée géniale à creuser !

Pourquoi un babyphone vidéo ?

Nous connaissons tous, nous les mamans et vous aussi les papas, les angoisses qui nous étreignent lorsque nous laissons nos chérubins hors de portée de nos yeux et de nos oreilles. Nos journées sont déjà suffisamment fatigantes, faire un jogging continuel entre la chambre du petit et la cuisine ou le salon,…impensable !

Alors, imaginez, vous pouvez préparer les repas, travailler à votre bureau, organiser toutes vos tâches ménagères avec l’image transmise par le babyphone vidéo du sommeil de votre nourrisson. Sérénité !

Qu’est ce qu’un babyphone vidéo ?

Très simplement, il s’agit du meilleur type de babyphone, concrètement avec une caméra intégrée que l’on nomme aussi babycam. La transmission de l’image se fera sur l’écran joint mais, selon les modèles, il est aussi possible de réceptionner l’image sur votre portable, ordinateur ou tablette.

Il existe une multitude de modèles et le meilleur babyphone à mon avis est le Sunluxy

Que doit avoir le meilleur babyphone vidéo ?

Sachez d’abord que le babyphone vidéo possède une batterie rechargeable, que selon les modèles, vous pouvez opter pour une connexion wifi. Leur portée varie de 100 à 1000 mètres pour les plus élaborés. Un système infrarouge permet une vision nocturne, donc il n’est pas nécessaire de camper dans la chambre de votre enfant !

Généralement pourvus d’un système de contrôle sonore pour ajuster le son (là aussi  inutile d’alerter toute la maisonnée, l’intérêt est que vous l’entendiez), ces appareils renvoient une image parfaite de ce qui se passe dans la chambre pendant votre absence.( Monsieur le constructeur, cela existe t-il pour une chambre d’ado ?…)
Pour les parents très, très inquiets donc pour tous les parents, n’angoissez pas ! Oui,l’alarme si la batterie est faible, il l’a. Oui la portée est faible mais est ce bien nécessaire d’aller jusqu’à 1000 mètres quand on est une maman super protectrice ?

Oui, vous pouvez avoir une veilleuse intégrée et pour celles qui chantent,euh…puis je dire mal, il existe même des possibilités de berceuses susurrées d’une voix douce . Vous avez peur que Bébé ait froid, Hop, affichage de la température de la pièce où il se repose.

Alors ça fait déjà beaucoup pour le meilleur babyphone vidéo non ?

Quels inconvénients possibles pour un babyphone ?

Je savais que votre esprit torturé n’allait pas se contenter de tout ce que j’ai décrit précédemment. J’entends bien sûr LA question.

Cet appareil high-tech émet des ondes !

Oui, c’est indéniable. Mais la puissance est vraiment limitée et soyez honnêtes, n’avez vous jamais parler de longs moments avec votre meilleure amie en tenant votre enfant dans vos bras ? Les portables aussi émettent des ondes ! Mettre le babyphone vidéo à plus de deux mètres du berceau et l’éteindre quand le bébé n’est pas dans la chambre me paraît une bonne solution.

Autres articles pour votre bébé :

courir avec bébé

Courir avec une poussette et promener son enfant en même temps ? C’est possible

Jeunes mamans, vous voulez recommencer à courir après votre accouchement et promener bébé en même temps ?

Avec une bonne poussette vous pourrez même faire du cross et moi-même j’ai vécu cette situation et je vous livre ici mon expérience. En tant que maman dynamique, je voulais en effet continuer à courir avec mon bébé dès que mon état général me le permettrait. Impossible que je sorte sans mon bébé, aussi, la meilleure solution était que j’investisse dans une poussette adaptée pour que nous puissions sortir ensemble.

Heureusement qu’il existe d’excellentes poussettes tout terrain et très ergonomiques qui sont spécialement conçues pour courir avec bébé.

Pourquoi acheter une poussette pour la course à pied ?

L’achat d’une poussette adaptée est d’abord le gage de votre liberté. En effet, vous n’avez pas besoin d’attendre que quelqu’un garde bébé avant que vous puissiez sortir pour courir. Vous êtes libre d’agir à votre guise, et vous gardez bébé près de vous. Vous êtes également tranquille d’esprit parce que votre bout de chou est en sécurité, dans sa poussette confortable. Enfin, votre bébé prendra plaisir à filer sur la route et il appréciera ces virées dans la nature en votre compagnie.

Description de la poussette running

La poussette de joggeur se distingue des modèles classiques par son design. Elle est avant tout un engin tout terrain, car elle doit pouvoir rouler sur tous les types de terrain. Elle assure également un confort optimal à son passager, même si vous empruntez un parcours accidenté.

Par ailleurs, elle est doté de 3 roues avec une roue pivotante à l’avant. Celles-ci ont un grand diamètre et ce sont de vrais pneumatiques avec une chambre à air. Ces pneus vous permettent de circuler partout, que ce soit sur l’asphalte, les chemins rocailleux, le sable ou la pelouse. De plus, sachez que plus leur diamètre est important et plus elles pourront rouler partout.

En outre, n’oubliez pas que vous pouvez crever pendant vos excursions. Vous devez ainsi surveiller la pression des roues régulièrement et toujours avoir votre pompe à portée de main. Enfin, il existe les poussettes simples ou pour jumeaux.

Comment choisir votre poussette pour jogging ?

Le choix de votre poussette running n’est pas anodin. Elles coûtent d’abord plus cher que les modèles classiques et doivent répondre exactement à vos besoins. De plus, son utilisation ne se limite pas aux sorties dans la nature, mais vous devrez aussi y placer bébé pour faire vos courses ensemble.

Le premier critère à prendre en compte est le bien-être de votre bambin. Si vous êtes convaincu du confort du siège, regardez également s’il existe une cape qui protégera votre enfant de la pluie ou des diverses projections soulevées par les roues. Vérifiez aussi que l’amortisseur ou les suspensions sont bien efficaces pour éviter que votre passager soit secoué dans tous les sens pendant vos balades.

Le système de freinage doit également être performant. Même si vous êtes sur votre lancée, vous devez être en mesure de stopper immédiatement la poussette s’il y a un obstacle. En général, le frein fonctionne comme celui d’un vélo. Il bloque immédiatement les roues dès que vous y mettez une pression. Les freins parking quant eux permettent d’immobiliser la voiturette lorsque vous êtes à l’arrêt.

Le guidon : si vous êtes manipulez la poussette à plusieurs, et que vous avez des tailles différentes, alors n’hésitez pas à opter pour le guidon réglable en hauteur. Si vous vous promenez en famille, alors vous pourrez changer la hauteur de la canne à chaque fois qu’elle change de mains.

Enfin, l’encombrement de la poussette est également important ainsi que le mode de pliage. Ce type de poussette est pourtant assez grand par rapport aux modèles classiques. Vérifiez donc qu’il peut entrer sans souci dans le coffre de votre auto. De plus, choisissez celle qui se plie aisément, lorsque vous appuyez sur un bouton.

En conclusion

Une fois que vous avez votre poussette pour courir, alors vous pourrez vous faire votre course à pied avec bébé. Il vous sera aussi possible de vous inscrire à des séances de cardio poussette. Vous passerez ainsi des moments inoubliables avec votre bébé et d’autres mamans. Vous éprouverez un réel plaisir à courir avec une poussette que vous manipulerez avec aise et dans laquelle votre bébé sera comme on coq en pâte. Et surtout, n’hésitez pas à vous manifester sur cette page si vous avez des remarques ou des questions !

Autres articles pour votre bébé :

pexels-photo-59894

Comment agit la micropilule ?

Le taux d’avortement, de nos jours, a régressé grâce à la contraception. Mais savez-vous exactement ce que c’est ? Il est préférable de définir dès le début ce qu’est la contraception. C’est l’ensemble de méthodes permettant d’empêcher la survenue d’une grossesse.

Mais qu’on est-il de la micropilule ? Comment agit-elle sur notre organisme ? Apparemment, beaucoup de jeunes femmes en prennent sans savoir dans les détails ses agissements, ses effets, mais juste quelques avantages. Ceci est un sujet assez délicat, car il est aussi lié à la santé de la personne. Dans plusieurs pays, l’avortement est interdit. Les jeunes adultes utilisent alors des moyens contraceptifs.

Les différentes méthodes contraceptives :

Il en existe plusieurs : la contraception hormonale dont la micropilule, la contraception vaginale (spermicide sous forme de crème, etc.), le DIU ou stérilet, la contraception d’urgence connue par l’appellation de pilule du lendemain. Sans oublier les méthodes de barrière que la plupart des couples utilisent, à citer les préservatifs pour les jeunes hommes, les diaphragmes pour les jeunes femmes.

Comment agit-elle ?

Vous devez savoir, avant de s’en servir, l’utilisation et le mode d’action de la micropilule. Elle est devenue tendance pour la plupart des jeunes adultes, dans la vie quotidienne. La micropilule fait également partie de la contraception hormonale suscitée plus haut. Opter pour ces méthodes signifie alors une diminution de l’interruption volontaire d’une gestation.

Cette pilule contraceptive empêche le développement de l’utérus et donc inapte à la nidation de l’œuf. Pas d’ovulation non plus. En effet, vous ne serez pas en mesure d’être fécondée. Vous subirez une modification au niveau de la glaire cervicale (glaire du col de l’utérus) qui devient épaisse et rare empêchant le passage des spermatozoïdes, c’est-à-dire aucune chance pour la fécondation. N’hésitez surtout pas à visiter le site du Docteur Safia Taieb .

Il ne faut pas oublier de mentionner que la pilule progestative est à prendre tous les jours, à la même heure. Sachez qu’il y a de petites heures de tolérance en cas d’oubli. Mais il y a un risque de grossesse dans ce cas, ne serait-ce qu’un seul comprimé dans le cadre d’une relation sexuelle non protégée avec votre conjoint. Pour plus d’information, regarder donc la vidéo ci-dessous :

Les effets provoqués par la micropilule :

Tous les médicaments ont des effets secondaires, le plus souvent indésirables. Vous tenez à planifier une grossesse ou à l’éviter totalement, vous devez être alors consciente des effets que procure la micropilule.

Les femmes sous progestatif n’ont pas leurs règles mensuelles, mais des pertes de sang en dehors de celles-ci. D’autres effets secondaires peuvent inévitablement apparaitre. Votre corps prendra de poids de 1 à 2 kg. Plus inconfortables encore, vos seins deviendront sensibles, vos jambes paraitront lourdes. Sans parler de la sècheresse vaginale, votre conjoint sera autant victime de ces méfaits, car vous aurez une diminution de la libido.

Contre-indication :

Attention jeune femme ! Elle est contre indiquée chez les personnes ayant des antécédents de maladies des vaisseaux sanguins, d’hyper tensions artérielles sévères, un taux élevé de cholestérol dans le sang, association de tabagisme supérieur à 10 tiges par jour avec un âge plus de 35 ans, de maladie de foi, ainsi que chez des personnes anti tuberculeux et anti convulsivant en raison de l’interaction médicamenteuse. Si vous avez des doutes, passez sur le site Doctissimo.fr

Bref, malgré ses innombrables effets secondaires, la micropilule nous aide à cadencer la gestation. Elle se permet de modifier nos organes reproductifs de façon variée pour écarter la fécondation et l’avortement volontaire.

Pour vous satisfaire, voici une liste des actions que vous devez pratiquer :

Consultez votre médecin avant toute prise de décision.

  • Faites des analyses.
  • Renseignez-vous sur vos états biologiques si vous êtes ou non autorisée à prendre la micropilule.
  • La prise de cette pilule contraceptive doit être strictement régulière.
  • Éviter les oublis en marquant sur papier ou dans votre agenda les heures convenues pour sa prise.
  • Des surveillances et contrôles cliniques sont nécessaires.
  • Et surtout, parlez de vos projets de contraception en couple.
pexels-photo-105775

Pilule ou micropilule, laquelle choisir

Vous ne voulez pas tomber enceinte précocement ?

Cela va de soi.

Personne ne veut et ne doit jamais être mère sans le vouloir. Si vous ne pouvez pas vous occuper de votre enfant, il ne fera que souffrir sur ce bas monde.

Pour cela, il existe plusieurs moyens pour éviter toute forme de problème concernant ce sujet. Cependant, la discussion autour de la sexualité n’a jamais été une chose facile pour tout le monde, mais il est important pour vous de l’aborder en détail.

D’ailleurs, cette difficulté se présente avec votre partenaire et surtout avec vos parents. Pour quelque conseil, passez sur masexualite.ca.

La pilule contraceptive, il n’y a rien de plus facile

La pilule est un moyen de contraception adapter pour vous les jeunes filles ! Vous qui voulez goûter à l’amour sans être gêné par les préservatifs. Quand vous vous engagez dans cette voie, pose-vous ces questions : « serais-je prête pour être maman ? », « saurais-je m’occuper d’un enfant ? » ou bien « est-ce que le père va assumer ? ».

Pour éviter d’être confronté à ce genre de question, la pilule est à votre disposition. La pilule contraceptive fait déjà son effet dès la première prise. Cette dernière doit à tout prix être effectuée lors du premier jour des règles. Celle-ci stabilise parfaitement votre humeur et votre tension.

Pendant la prise de pilule, il existe un temps d’arrêt, pendant lequel vous pouvez cesser de la prendre. Cette période vaut à 7 jours, durant cela, la pilule prend toujours effet. Une fois ce délai dépasser, devez impérativement reprendre la prise, et ce, dans l’immédiat.

En plus d’être pratique, la pilule régularise la règle et la rend moins abondante. Cela ne s’arrête pas seulement à l’abondance, la pilule vous permet d’avoir une règle moins longue, mais surtout moins douloureuse. Sans parler du fait que vous pouvez avoir une grossesse parfaitement normale et que cette pratique est totalement réversible. Pour plus d’information concernant la pilule, visitez Le Figaro.

La micropilule, une grande innovation

La micropilule peut aussi être appelée « la pilule microdosée » ou « la pilule microprogestative ». Comme son nom l’indique, ce genre de pilule est composé essentiellement que d’un seul type d’hormone, le progestatif. Elle est donc complètement différente de la pilule précédente qui contient de l’œstrogène. Présent en 28 pilules par plaquette, ce type doit être pris sans interruption. La micropilule est aussi très efficace sur l’application. Contrairement aux autres qui atténuent les effets de l’ovulation, celle-ci bloque complètement l’ovulation.

Même avec un oubli de 12 h, la micropilule reste parfaitement efficace. Une fois ce délai dépassé, vous devez impérativement utiliser un préservatif. Il est aussi important de savoir que vous ne devriez pas copuler durant les 7 jours à venir. La micropilule a réduit le taux de grossesse de femme à 0,14/100 femmes tous les ans. Il faut croire que cette merveille ne reste pas seulement que pratique. En plus, elle est destinée à toutes les filles qui ont atteint l’âge pubère. Informez-vous sur Tasante.com.

Dans tous les meilleurs des cas, la pilule et la micropilule sont pratiquement conseiller pour vous ! Vous qui n’êtes même pas dans une relation à long terme ; vous qui ne cherchez que du plaisir.

Que ce soit pour l’une ou pour l’autre, ces deux pilules vous écartent loin des soucis pendant les périodes de fragilité. Quand vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites, assurez-vous de prendre l’un de ces cachets. Sinon, attendez la semaine prochaine pour entamer une relation sexuelle.

Mesdemoiselles, le jour où vous serrez enfin prêt à tenir votre bébé dans vos bras et de vous en occuper, ce jour-là ; vous pouvez arrêter de prendre la micropilule ou la pilule. Mais pour le moment, si vous ne vous sentez pas à la hauteur de votre maman, alors prenez de la pilule ou abstenez-vous.

pregnancy-happiness-having-a-baby-tree

Comment prendre la micropilule ?

L’usage de la micropilule envers les jeunes adultes

La micropilule est-elle vraiment efficace ?

De nombreuses personnes choisissent la micropilule, pour bénéficier une assurance au niveau de la santé. Mais comment l’utiliser ?

Comme tous les autres types de contraception, la compréhension de ce type de pilule exige, beaucoup de vigilance. Il est préférable de suivre à la lettre tout mode d’utilisation.

D’ailleurs, comment se définit exactement la micropilule ?

Qu’est-ce qu’une micropilule

Une micropilule est le mode de contraception le plus sûr du fait qu’il est difficile à comprendre. Elle ne contient qu’un progestatif et une seule hormone. Cependant, elle est connue aussi comme un contraceptif oral qui contient de progestatif type hormone ou noréthindrone. Pour la micropilule, l’œstrogène ne figure pas dans sa constitution.

Le mode d’utilisation de la micropilule

À savoir, les pilules progestatives sont nombreuses, ce qui implique que son mode d’utilisation n’est pas le même. Cette dernière doit être prise en contenu et sans décalage dans l’horaire. D’une part, il existe une plaquette de 28 pilules, pour ce type, le début du traitement se fait dès le premier jour de vos règles. De ce fait, la pilule doit être prise avec précaution et beaucoup d’attention. Il est conseillé de tout prendre en note puisque chaque plaquette doit être prise à partir du même jour pour les deux plaquettes sans décalage de temps. D’autre part, pour les pilules à plaquette de 21, les principes d’utilisations ne changent pas. En revanche, dès que la première plaque touche à sa fin, il est préférable d’arrêter l’usage pendant une semaine avant d’utiliser la deuxième plaquette et ainsi de suite.

Le but de la micropilule

Elle a été conçue pour de différentes raisons comme le blocage d’arrivée des spermatozoïdes dans l’utérus, la baisse de la mobilité des cils dans la trompe de l’utérus ainsi que l’empêchement d’une ovulation. Cependant, la micropilule est connue comme une pilule sans œstrogènes, un progestatif unique qui est très utiles dans les contre-indications telles que la cardiovasculaire, obésité, saignement ou veineuses d’après ce site. En outre, selon cette source, les principes sont le même sur le point de blocage d’ovulation.

Les avantages de la micropilule

Étant une pilule sans œstrogène, elle reste la seule qui contient une seule hormone. Sur ce point, les femmes qui n’acceptent pas l’œstrogène ou les problèmes cardiaques sont conseillées à prendre ce progestatif, avec une prescription évidemment. Par ailleurs, cette pilule atténue les règles douloureuses ainsi qu’à la stabilité du cycle.

Les inconvénients de la micropilule

En général, la prise de ces pilules augmente le poids, de petits effets sur la perte de cheveux, ainsi que l’apparition des acnés. Le manque de vigilance dans la prise du comprimé diminue l’efficacité de ce dernier. Dès fois, elle empêche les règles et un accident vasculaires. Cependant, lors de son usage, il est conseillé d’arrêter les cigarettes.

Quelques rappels essentiels

D’après les informations précédentes, l’efficacité de la pilule dépend de votre attitude. Lorsque vous confrontez à des doutes ou des autres problèmes, consulter un médecin est la solution idéale pour éviter d’autre problème. Du coup, il se peut que vous ayez oublié de prendre votre pilule, la pilule du lendemain est conseillée pour résoudre cette énigme si l’oublie n’attend pas encore le cinquième jour.

Pour éviter cette phase d’oubli, c’est beaucoup mieux si vous créez une alarme de contraceptive sur votre téléphone ou porter chaque jour cette pilule. En tout cas, il est préférable d’utiliser un préservatif lors de cet oubli pendant sept jours afin d’assurer le travail de la pilule du lendemain. Sur ce point, une plaquette de réserve est efficace pour vous sauver dans ce dernier cas. La vidéo ci-dessous vous offre plus de détail visuel sur l’utilisation de cette pilule.

pexels-photo-57529

A qui est adaptée la micropilule ?

L’utilisation d’un moyen contraceptif effectif en permanence constitue la protection la plus sûre pour les jeunes adultes. On pense évidemment à la pilule contraceptive, de part son taux de fiabilité de 99,5 % ainsi que la simplicité de la prise journalière.

Pourtant, même si le principe est de vous rendre non féconde, il existe différentes catégories de pilules. Les compositions en hormones ainsi que le dosage ne sont pas les mêmes.

Sachant que certaines femmes sont sensibles aux œstrogènes, les pilules qui n’en contiennent pas sont recommandées. Il existe notamment la micropilule progestative qui, comme son nom l’indique, ne contient que de la progestérone.

Vous voulez éviter certains effets secondaires des pilules hormonales combinées ?

La micropilule est peut-être la solution qui vous convient.

Ce qu’il faut savoir sur la micropilule

Egalement appelée contraception microprogestatitve, la micropilule est un mode de contraception oral caractérisé par sa composition d’une unique hormone : les progestérones de synthèse. La classification des pilules contraceptives élaborée par le site Pharamaster vous apportera des détails sur les noms et la composition des pilules progestatives.

La micropilule opère au moins deux actions contraceptives. La première est l’augmentation en volume de la glaire cervicale de manière à empêcher le passage des spermatozoïdes. La deuxième action consiste à empêcher la nidation de l’ovule. Une troisième action contraceptive est possible suivant la micropilule. Par exemple, la Cezarette bloque l’ovulation. En somme, la micropilule vous offre une protection fiable.

La micropilule a un mode d’administration particulier car elle doit être prise quotidiennement, sans l’interruption de 7 jours des pilules ordinaires. Elle se présente donc en plaquette de 28. Du reste, la micropilule se prend à heure fixe, avec une tolérance maximale de 3 à 12 heures en cas d’oubli (se référer à la notice). Au-delà de ce délai, vous présentez un risque de grossesse. Il est donc impératif de prendre d’urgence la pilule oubliée, puis d’utiliser un autre moyen de contraception en cas de relation sexuelle au cours des 7 jours suivant l’oubli.

A qui est-elle adaptée ?

En raison de sa composition, la micropilule provoque moins d’effets secondaires que les pilules contraceptives classiques. Le site ContraceptionFacile.fr la présente d’ailleurs comme une contraception occasionnant très peu de risques. Elle est conseillée aux femmes sensibles aux œstrogènes ou sujettes à de l’anxiété. Mieux encore, elle est tolérée en cas de problème de santé plus important comme le cholestérol, les phlébites, le diabète ou encore les risques cardio-vasculaires.

Nous conseillons également la prise de pilules progestatives si vous êtes fumeuses. En effet, le tabagisme n’est pas compatible avec toute contraception contenant de l’œstrogène, à l’instar des pilules oestroprogestatives, de l’anneau vaginal et des patchs. Sur le site de Fil Santé Jeunes, nous apprenons qu’une femme fumant quotidiennement un paquet de cigarettes depuis 15 ans et qui prend la pilule combinée voit son risque de décès par problème cardiaque multiplié par 5.
Enfin, la micropilule est adaptée à la femme qui allaite car le passage dans le lait est quasiment nul.

En somme, l’absence d’œstrogène dans la micropilule fait toute la différence dans son action, ses effets ainsi que sur son adaptabilité aux différents profils de femmes. Elle présente un meilleur taux de tolérance tout en affichant une efficacité prouvée. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience ou demander davantage d’informations. Enfin, pour savoir si la micropilule est la contraception qu’il vous faut, il importe de demander l’avis de votre médecin/gynécologue et de surveiller les éventuels effets secondaires.

pexels-photo-54289

Qu’est ce que la micropilule ?

La micropilule et leur action sur les jeunes adultes

Vous êtes à la recherche d’un remède pour vous assurer le blocage de la gestation ?

De nos jours, nombreuses sont les méthodes de contraception qui sont très sûres pour la prévention des contre-indications liées aux œstrogènes et notamment cardio-vasculaires. Il est parfois difficile de comprendre ces types de pilules au niveau de la contraception. Vous pouvez découvrir de nombreuses micropilules avec leur action sur les jeunes. Mais de quoi s’agissent ces micropilules ?

Qu’est-ce que la micropilule ?

La question se pose toujours si la micropilule est vraiment efficace lorsque vous suivez à la lettre les directives d’utilisation. Comment les utiliser ? Je vais vous annoncer quelques conseils afin de vous aider avec vos problèmes. Vous vous demandez peut-être c’est quoi exactement la micropilule. D’abord, la micropilule est un mode de contraception très efficace. C’est une pilule qui ne contient que le progestatif comme type d’hormone, plus précisément du noréthindrone. La micropilule ne présente aucun œstrogène. Suivant le type de la micropilule, les dosages sont tous différents en fonction de la progestative. Vous aurez plus de détails sur ce site.

Le fonctionnement de la micropilule

Sachant que ce type de pilule est sans œstrogènes, elle épaissit en premier la glaire que le col de l’utérus a produite. De ce fait, elle empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’ovule. Il arrive des fois que l’ovulation soit bloquée en utilisant cette micropilule. Vous devriez prendre votre médicament tous les jours à la même heure si c’est possible afin de ressentir son efficacité. Comme les pilules placebo ne sont pas prises, il y a une prise de l’hormone de façon continue. Avec la micropilule, l’endomètre connait une modification pour empêcher la nidation.

Mode d’utilisation de la micropilule

Il existe de nombreuses pilules progestatives. Le mode d’utilisation est donc différent, mais il faut retenir que la pilule doit être prise en continu et sans interruption à la même heure. Il existe des pilules qui contiennent 21 pilules dans la plaquette. Pour ce type, vous devriez commencer votre pilule dès le premier jour de vos règles. Il faut le noter ce jour, car chaque plaquette devrait commencer à partir du même jour. Quand la première plaquette est terminée, vous devriez faire une pause de sept jours avant de recommencer la deuxième de la même façon. Pour la plaquette de 28 pilules, le mode d’emploi se fait de la même façon. Cependant, pour ce type, il n’y a aucune pause entre les deux plaquettes.

Les avantages de la micropilule

Elle est généralement bien tolérée. La plupart de ces pilules entraînent des règles moins douloureuses et moins longues. Dès l’arrêt de prise du médicament, les règles deviennent plus régulières. Vous aurez la chance d’avoir un cycle normal le moment où vous arrêtez les médicaments.

Ses inconvénients

Ces pilules entraînent parfois des prises de poids, de l’acné ou une légère perte de cheveux. Son efficacité diminue si le mode d’emploi n’est pas suivi correctement. Certaines peuvent entraîner des risques d’accident cardio-vasculaires ou de petits saignements qui empêchent les règles. Il est interdit de fumer durant l’utilisation.

Quelques conseils à propos de la micropilule

D’après de qui est écrit au-dessus, la micropilule est très efficace lorsque vous suivez parfaitement les conseils. Selon la pilule contraceptive que vous preniez, pensez à demander conseil aux docteurs afin d’éviter problèmes. En cas d’hésitation, veuillez faire des commentaires et poser les questions qui vous intriguent. Quand vous avez de l’oubli, la pilule du lendemain vous assurera si vous avez un rapport sexuel cinq jours avant ou après cet oubli. Il faut que vous sachiez que l’oubli de plus de trois heures, la micropilule ne parvient plus à vous protéger d’une éventuelle grossesse. Dans un autre cas, l’utilisation d’un préservatif sera recommandée pour se protéger. Vous pouvez visiter la page pour plus d’information.