pexels-photo-59894

Comment agit la micropilule ?

Le taux d’avortement, de nos jours, a régressé grâce à la contraception. Mais savez-vous exactement ce que c’est ? Il est préférable de définir dès le début ce qu’est la contraception. C’est l’ensemble de méthodes permettant d’empêcher la survenue d’une grossesse.

Mais qu’on est-il de la micropilule ? Comment agit-elle sur notre organisme ? Apparemment, beaucoup de jeunes femmes en prennent sans savoir dans les détails ses agissements, ses effets, mais juste quelques avantages. Ceci est un sujet assez délicat, car il est aussi lié à la santé de la personne. Dans plusieurs pays, l’avortement est interdit. Les jeunes adultes utilisent alors des moyens contraceptifs.

Les différentes méthodes contraceptives :

Il en existe plusieurs : la contraception hormonale dont la micropilule, la contraception vaginale (spermicide sous forme de crème, etc.), le DIU ou stérilet, la contraception d’urgence connue par l’appellation de pilule du lendemain. Sans oublier les méthodes de barrière que la plupart des couples utilisent, à citer les préservatifs pour les jeunes hommes, les diaphragmes pour les jeunes femmes.

Comment agit-elle ?

Vous devez savoir, avant de s’en servir, l’utilisation et le mode d’action de la micropilule. Elle est devenue tendance pour la plupart des jeunes adultes, dans la vie quotidienne. La micropilule fait également partie de la contraception hormonale suscitée plus haut. Opter pour ces méthodes signifie alors une diminution de l’interruption volontaire d’une gestation.

Cette pilule contraceptive empêche le développement de l’utérus et donc inapte à la nidation de l’œuf. Pas d’ovulation non plus. En effet, vous ne serez pas en mesure d’être fécondée. Vous subirez une modification au niveau de la glaire cervicale (glaire du col de l’utérus) qui devient épaisse et rare empêchant le passage des spermatozoïdes, c’est-à-dire aucune chance pour la fécondation. N’hésitez surtout pas à visiter le site du Docteur Safia Taieb .

Il ne faut pas oublier de mentionner que la pilule progestative est à prendre tous les jours, à la même heure. Sachez qu’il y a de petites heures de tolérance en cas d’oubli. Mais il y a un risque de grossesse dans ce cas, ne serait-ce qu’un seul comprimé dans le cadre d’une relation sexuelle non protégée avec votre conjoint. Pour plus d’information, regarder donc la vidéo ci-dessous :

Les effets provoqués par la micropilule :

Tous les médicaments ont des effets secondaires, le plus souvent indésirables. Vous tenez à planifier une grossesse ou à l’éviter totalement, vous devez être alors consciente des effets que procure la micropilule.

Les femmes sous progestatif n’ont pas leurs règles mensuelles, mais des pertes de sang en dehors de celles-ci. D’autres effets secondaires peuvent inévitablement apparaitre. Votre corps prendra de poids de 1 à 2 kg. Plus inconfortables encore, vos seins deviendront sensibles, vos jambes paraitront lourdes. Sans parler de la sècheresse vaginale, votre conjoint sera autant victime de ces méfaits, car vous aurez une diminution de la libido.

Contre-indication :

Attention jeune femme ! Elle est contre indiquée chez les personnes ayant des antécédents de maladies des vaisseaux sanguins, d’hyper tensions artérielles sévères, un taux élevé de cholestérol dans le sang, association de tabagisme supérieur à 10 tiges par jour avec un âge plus de 35 ans, de maladie de foi, ainsi que chez des personnes anti tuberculeux et anti convulsivant en raison de l’interaction médicamenteuse. Si vous avez des doutes, passez sur le site Doctissimo.fr

Bref, malgré ses innombrables effets secondaires, la micropilule nous aide à cadencer la gestation. Elle se permet de modifier nos organes reproductifs de façon variée pour écarter la fécondation et l’avortement volontaire.

Pour vous satisfaire, voici une liste des actions que vous devez pratiquer :

Consultez votre médecin avant toute prise de décision.

  • Faites des analyses.
  • Renseignez-vous sur vos états biologiques si vous êtes ou non autorisée à prendre la micropilule.
  • La prise de cette pilule contraceptive doit être strictement régulière.
  • Éviter les oublis en marquant sur papier ou dans votre agenda les heures convenues pour sa prise.
  • Des surveillances et contrôles cliniques sont nécessaires.
  • Et surtout, parlez de vos projets de contraception en couple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *